[Critique] Les Infiltrés

les infiltres 2006Après avoir révélé un certain Robert De Niro avec des films devenus rapidement cultes comme Taxi Driver, Raging Bull ou Les Affranchis, Martin Scorsese a trouvé une autre poule aux oeufs d'or, Leonardo DiCaprio avec qui il a déjà tourné deux fois (Gangs of New York, Aviator), avec Les Infiltrés (remake de Infernal Affairs), c'est leur troisième film ensemble et on sait que ce n'est pas fini vu qu'il y a eu par la suite Shutter Island et Le Loup de Wall Street.

Encore une fois le duo réalisateur/acteur montre tout leur talent mais The Departed n'est pas excellent que pour son duo mais aussi pour son casting et son histoire.

Certains jugent The Departed comme un remake, ce n'est pas mon cas même si celui-ci s'est inspiré de Infernal Affairs, on voit sans soucis que le film aurait pu exister sans la sortie du film coréen. S'installant à Boston, l'intrigue prend la tournure mafieuse irlandaise, celle que beaucoup d'américains adorent. Etant un fan de la ville, le décor est pour moi naturellement réussi.

Mais le vrai plus du film est bien entendu son histoire qui dans son déroulement apportent de plus en plus de suspense et fait douter le spectateur sur les intentions des deux camps, et aussi par les différentes prestations des acteurs que ce soit principaux ou secondaires.

 Leonardo DiCaprio, Matt Damon, Jack Nicholson, Mark Walhberg, Vera Farmiga, Martin Sheen et Alec Baldwin, voici le casting des Infiltrés. Chacun apporte sa patte à ce film, Walhberg avec ses insultes et son franc parler, Martin Sheen en père poule, Alec Baldwin en chef loufoque et Vera Farmiga parfaite en psychologue entre deux chaises. Mais c'est le trio d'acteurs principaux qui est magistralement dirigés par Martin Scorsese. DiCaprio apporte toute la tension, Damon au contraire pose le jeu avec son personnage et Jack Nicholson joue avec la mèche comme il sait si bien le faire. On s'ennuit jamais avec ce film, Martin Scorsese trouvant toujours la bonne parade pour faire rester dans notre fauteuil subjugué par cette histoire de chat et la souris, cette histoire de rat.

Au final, Les Infiltrés est même meilleur que Infernal Affairs grâce au choix des acteurs, à l'ambiance mafieuse irlandaise et ses phrases qui restent dans la mémoire.

les infiltres 2006

Fascinant thriller où les performances d'acteurs amènent à un jeu de chat et la souris très prenant.

Note :

Note-9-10

 

Les Infiltrés
Réalisé par Martin Scorsese
Avec Leonardo DiCaprio, Matt Damon, Jack Nicholson, Mark Walhberg, Vera Farmiga, Martin Sheen et Alec Baldwin

Date de sortie: 29 novembre 2006

Genre: Thriller, Drame, Policier

Synopsis: A Boston, une lutte sans merci oppose la police à la pègre irlandaise.
Pour mettre fin au règne du parrain Frank Costello, la police infiltre son gang avec "un bleu" issu des bas quartiers, Billy Costigan.
Tandis que Billy s'efforce de gagner la confiance du malfrat vieillissant, Colin Sullivan entre dans la police au sein de l'Unité des Enquêtes Spéciales, chargée d'éliminer Costello. Mais Colin fonctionne en "sous-marin" et informe Costello des opérations qui se trament contre lui.
Risquant à tout moment d'être démasqués, Billy et Colin sont contraints de mener une double vie qui leur fait perdre leurs repères et leur identité.
Traquenards et contre-offensives s'enchaînent jusqu'au jour où chaque camp réalise qu'il héberge une taupe. Une course contre la montre s'engage entre les deux hommes avec un seul objectif : découvrir l'identité de l'autre sous peine d'y laisser sa peau...

Articles en rapport avec Thriller

[Critique] Victoria 30 juin 2015

[Critique] Enfant 44 17 avril 2015

[Critique] Dark Places 09 avril 2015

[Critique] Good Kill 06 avril 2015

[Critique] Diversion 24 mars 2015

- Toute la categorie -