[Critique] Captives

captives 2015 Le nouveau thriller d'Ayom Egoyan (Chloé), réalisé et écrit en parti par lui-même, a été présenté à Cannes avant de sortir dans nos salles, est-il à la hauteur du Festival ?

Le film est long, presque mélancolique et représentatif des huit années que les parents passeront sans jamais savoir ce qui est arrivé à leur fille Cassandra. Enlevée alors que son père, Matthew joué par Ryan Reynold, par un pédophile, la fillette grandira dans une cave. Dès le début, nous, spectateurs, savons qu'elle est vivante et assistons à une relation presque amicale entre elle et son ravisseur, l'étrange Kevin Durand. Le suspens tournera donc autour de la recherche de Cassandra.

Il faudra toutefois attendre la seconde partie du film pour que le scénario devienne plus concret, que ce soit à travers les motivations de Mika (celui qui a kidnappé l'enfant) deviennent plus claires, mais aussi pour que le film trouve un certain rythme. Le début du film est construit sur différents flashbacks et abordent des thèmes plus sérieux : le deuil, la colère ou encore l'espoir.

Les différents personnages plus ou moins bien abordés, principalement les parents (Mireille Enos et Ryan Reynolds) qui n'arrivent plus à vivre depuis l'enlèvement de leur fille. Rosario Dawson est également très bonne dedans, et il aurait même semblé plus logique qu'elle soit présentée comme rôle principal. Elle joue le rôle du bon flic, quand Scott Speedman a celui du méchant face à un père plein de culpabilité. Des relations qui, malgré tout, auraient pu être un peu plus travaillées. Car ce dont manque le film, c'est d'émotion et il vient sûrement des liens que tous ont les uns les autres.

Captives se perd cependant dans une réalisation maladroite, sauvée parfois par une musique oppressante, comme la neige qui est toujours au premier plan. Un des nombreux problèmes sont les nombreux flashbacks qui perturbent la chronologie du film, nous laissant parfois dans l'incompréhension. De plus que cette construction apporte de nombreuses longueurs au film qui en souffre.

captives 2015

Le nouveau film d'Egoyan, sans être une catastrophe, n'est pas à la hauteur de ce que nous pouvions attendre de lui. Si les propos et l'intrigue sont intéressantes, les défauts de la réalisation ne parviennent pas à captiver.

Note:

Note-5-10

Captives 2015

Captives

Réalisé par Atom Egoyan

Avec Ryan Reynolds, Scott Speedman, Rosario Dawson,...

Date de Sortie : 7 janvier 2015

Genre: Thriller

Synopsis: Huit ans après la disparition de Cassandra, quelques indices troublants semblent indiquer qu'elle est toujours vivante. La police, ses parents et Cassandra elle-même, vont essayer d'élucider le mystère de sa disparition.

Articles en rapport avec Thriller

[Critique] Victoria 30 juin 2015

[Critique] Enfant 44 17 avril 2015

[Critique] Dark Places 09 avril 2015

[Critique] Good Kill 06 avril 2015

[Critique] Diversion 24 mars 2015

- Toute la categorie -