[Critique] Drive

drive-3

  Je ne vais pas vous mentir, je n'ai pas vu un seul Nicolas Winding Refn, même pas Bronson avec Tom Hardy. Ce réalisateur par son passage a eu des avis mitigés sur ces films, le dernier Valhalla Rising n'a pas été le super succès, ayant été difficile à appréhender pour beaucoup, par contre Bronson fut tout l'inverse et révéla encore plus l'anglais Tom Hardy, qui sera le prochain adversaire de Batman, Bane.

 Mais bon passons réellement au film, car la critique le concerne non ?

 

 Lors de sa présentation à Cannes, il fut la révélation du festival avec comme récompense celle de la mise en scène, ainsi Drive est devenu l'un des films les plus attendus de cette année pour ma part, car juste avec la bande annonce, on comprend le style de film, un anti-héros protégeant par dessus tout son amour, un film nerveux et violent. Où pour décerner la vraie personnalité du héros, il faut écouter la BO du film, car c'est elle qui apporte à cette histoire, la partie poétique et dure, la vraie atmosphère de cette révélation de ce début d'automne.

 Drive prend le temps de montrer la passion de "Driver" qui sont tout simplement les voitures, conduire pour ressentir l'adrénaline dans tout son corps. Le générique nous montre Los Angeles à travers sa voiture et nous berçe avec Nightcall. Mais n'oubliez pas que Drive est un film noir avec un ton vintage notamment grâce à ce petit côté mafia et à sa veste qu'il porte avec le scorpion dessus.

 On sent que ce film était fait pour Ryan Gosling qui campe ici, un chauffeur peu loquace mais avec un regard totalement expressif, l'acteur nous impressionne. Son personnage est un anti-héros qui par sa pudeur, sa détresse intérieure nous montre que les héros n'ont pas besoin de super-pouvoirs pour exister. A ses côtés, on peut compter sur un casting excellent, avec en premier lieu, la magnifique et naturel Carey Mulligan, l'énorme Bryan Cranston qui montre encore toute l'étendue de son talent en tant que mentor protecteur, Ron Perlman qui campe ici le méchant de l'histoire et Albert Brooks qui joue le mafieux gentil.

drive-2

 Drive réussit là où beaucoup on échouait, il nous met face contre terre avec une B.O magnifique et des acteurs excellent qui nous permettent de vivre l'ambiance de ces balades rudes et enivrantes, et de rester ébahi devant cette parfaite réussite.

Note :

9-10


drive

Drive

Réalisé par Nicolas Winding Refn
Avec Ryan Gosling, Carey Mulligan, Bryan Cranston,...

Date de Sortie: 5 Octobre 2011
Genre: Thriller, Action

Synopsis: Un jeune homme solitaire, "The Driver", conduit le jour à Hollywood pour le cinéma en tant que cascadeur et la nuit pour des truands. Ultra professionnel et peu bavard, il a son propre code de conduite. Jamais il n’a pris part aux crimes de ses employeurs autrement qu’en conduisant - et au volant, il est le meilleur !
Shannon, le manager qui lui décroche tous ses contrats, propose à Bernie Rose, un malfrat notoire, d’investir dans un véhicule pour que son poulain puisse affronter les circuits de stock-car professionnels. Celui-ci accepte mais impose son associé, Nino, dans le projet.
C’est alors que la route du pilote croise celle d’Irene et de son jeune fils. Pour la première fois de sa vie, il n’est plus seul.
Lorsque le mari d’Irene sort de prison et se retrouve enrôlé de force dans un braquage pour s’acquitter d’une dette, il décide pourtant de lui venir en aide. L’expédition tourne mal…
Doublé par ses commanditaires, et obsédé par les risques qui pèsent sur Irene, il n’a dès lors pas d’autre alternative que de les traquer un à un…

Articles en rapport avec Thriller

[Critique] Victoria 30 juin 2015

[Critique] Enfant 44 17 avril 2015

[Critique] Dark Places 09 avril 2015

[Critique] Good Kill 06 avril 2015

[Critique] Diversion 24 mars 2015

- Toute la categorie -