[Critique] La Taupe

la taupe 2012

La Taupe est un livre très connu et reconnu apr ses pairs pour son intrigue magnifique au coeur de la Guerre Froide. Tomas Alfredson connu pour le film Morse a tenté le défi de passer ce roman complexe en images. Il a su faire appels dans son casting à des stars britanniques de tout bord avec Gary Oldman en tête d'affiche.

Un film d'espionnage très réussi et surtout terriblement classe et complexe , une ambiance prenante et un casting de premier ordre. Adapté de l'oeuvre du romancier de génie John Le Carré , le scénario orchestre le spectacle cynique et impitoyable d'un agent a la retraite qui doit déméler une complexe affaire d'infiltration et de trahison au sommet des services secrets britanniques , une enquête entre manipulation et secret enfoui qui passionne , qui intrigue mais qui surtout arrive a créer des personnages aussi professionnels que personnels , qui se dévoile pour mieux décrire l'ambiance de la guerre froide .

Rarement un film d'espionnage se sera aussi peu écarté du sujet. Les années 70 s'y prêtent bien et John le Carré semble très à l'aise dans la guerre froide, ce qui n'est pas mon cas. Je suis loin d'avoir tout compris mais pour une fois, je ne saurai m'en plaindre car mon angoisse n'en fut que plus forte. j'ai vécu le film comme les protagonistes qui eux aussi ne comprennent pas tout ce qu'il se passe. Chacun ayant ses secrets non partagés. Comme je n'aime pas rester sur des questions, je lirai le livre et reverrai ce film dont l'intelligence m'a séduit.

Dès sa révélation , le casting faisait terriblement envie et on ne peut pas être déçu , entre un Gary Oldman plein de sagesse et de doutes , un Benedict Cumberbatch plein de promesses, un Colin Firth discret mais remarquable , un Tom Hardy qui montre un autre visage , ou encore un Mark Strong presque émouvant et des seconds rôles tous justes . Après un bon premier film , "Morse" , Tomas Alfredson joue le jeu de la guerre froide avec une mise en scène silencieuse , qui porte attention aux regards et aux attitudes pour créer de l'ambiguité sur certains personnages , le silence et la précision deviennent les outils d'une intrigue complexe et passionnante . Un très bon thriller d'espionnage , remarquablement filmé et interprété .

la taupe 2012

La Taupe démontre que les bons vieux thrillers de la Guerre Froide ne sont pas morts et qu'ils sont toujours aussi réussis. Le casting britannique est vraiment excellent et montre que ce pays regorgent de talents.

Note:

Note-8-10

La Taupe

La Taupe

Réalisé par Tomas Alfredson
Avec Gary Oldman, Benedict Cumberbatch, Colin Firth, John Hurt, Mark Strong,...

Date de Sortie: 8 Février 2012
Genre: Thriller, Espionnage

Synopsis: 1973. La guerre froide empoisonne toujours les relations internationales. Les services secrets britanniques sont, comme ceux des autres pays, en alerte maximum. Suite à une mission ratée en Hongrie, le patron du MI6 se retrouve sur la touche avec son fidèle lieutenant, George Smiley. Pourtant, Smiley est bientôt secrètement réengagé sur l’injonction du gouvernement, qui craint que le service n’ait été infiltré par un agent double soviétique. Epaulé par le jeune agent Peter Guillam, Smiley tente de débusquer la taupe, mais il est bientôt rattrapé par ses anciens liens avec un redoutable espion russe, Karla. Alors que l’identité de la taupe reste une énigme, Ricki Tarr, un agent de terrain en mission d’infiltration en Turquie, tombe amoureux d’une femme mariée, Irina, qui prétend posséder des informations cruciales. Parallèlement, Smiley apprend que son ancien chef a réduit la liste des suspects à cinq noms : l’ambitieux Percy Alleline, Bill Haydon, le charmeur, Roy Bland, qui jusqu’ici, a toujours fait preuve de loyauté, le très zélé Toby Esterhase… et Smiley lui-même. Dans un climat de suspicion, de manipulation et de chasse à l’homme, tous se retrouvent à jouer un jeu dangereux qui peut leur coûter la vie et précipiter le monde dans le chaos. Les réponses se cachent au-delà des limites de chacun…

Articles en rapport avec Thriller

[Critique] Victoria 30 juin 2015

[Critique] Enfant 44 17 avril 2015

[Critique] Dark Places 09 avril 2015

[Critique] Good Kill 06 avril 2015

[Critique] Diversion 24 mars 2015

- Toute la categorie -