[Critique] Le Territoire des Loups

thegrey 2012

Pour bien débuter la semaine, rien ne vaut un petit survival pour se mettre en bouche. Enfin, dans "Le territoire des loups", ce sont plutôt les bêtes sauvages qui se régalent ...

Revisitant un genre qui n’a plus rien d’original à proposer depuis bien longtemps, Joe Carnahan ("L'agence tous risques") nous propose l'adaptation d'une nouvelle - "Ghost Walker", écrite par Ian Mackenzie Jeffersun - qui commence de manière prometteuse. Dans la blancheur glacée de la Colombie-Britannique (la région la plus orientale du Canada, à quelques encablures de l'Alaska), à la frontière du néant, une poignée d'hommes rescapés d'un crash aérien luttent pour survivre en milieu hostile.

Prenant tout droit le chemin tracé par "Les survivants" (l'histoire du crash de l'avion de l'équipe de rugby Uruguayienne dans la Cordillière des Andes), "Le territoire des loups" délaisse pourtant rapidement cette voie pour se figer dans un Man vs. Wild où l'homme - le plus grand prédateur naturel - se trouve être la proie. 

Après une introduction noire et dense, et passées les premières images (hyper impressionnantes) du crash, on se demande bien comment Joe Carnahan va pouvoir nous garder près de deux heures dans cette situation sans tirer sur la corde. Il nous lance dans le registre de frousse, effrayant (on s'attend à une attaque de loups à chaque changement de plan ...), le film perd malheureusement un peu de sa consistance au fur et à mesure que son scénario s'étiole dans la neige. Filmant dans le vif, sans finesse mais avec précision et sans pathos, le réalisateur impose ses décors glaçants et ses canidés réalistes, installe la psychologie de ses personnages (pas toujours très fine d'ailleurs) et va jusqu'au bout de son propos. Dans cette série B brutale et (légèrement) sanguinolante, la beauté des décors n'est que le cercueil des rescapés avec une mort qui rôde et omniprésente, la tension étant parfaitement coordonnée avec la partition musicale de Streitenfeld. Bien qu'un peu long dans sa deuxième moitié (avec quelques inepties - telle cette plongée dans l'eau glacée), "Le territoire des loups" est un film intéressant qui vaut surtout pour la prestation de Liam Neeson (60 ans quand même ...) que l'on n'avait plus vu aussi bon depuis Taken.

Pour finir Joe Carnahan mérite un grand coup de chapeau pour sa fin. Sans en dire trop, elle est surprenante, osée et parfaitement cohérente avec le reste de son film. On ose pas trop y croire, tant ce face à face assez dingue entre l’homme et l’animal prend aux tripes. Une fin intelligente, prenante, et qui est sans conteste le sommet du film. Ce qui devient plutôt rare dans un film commercial de ce type. Et qui renforce vraiment le sentiment d’avoir vu un action-movie bien au dessus de la moyenne.

the grey 2012

Le Territoire des Loups est un survival comme on en voit peu ces derniers temps, vif, avec un certain suspense. Liam Neeson porte le film à lui tout seul comme pour Taken et nous montre une nouvelle fois qu'il aime toujours l'action.

Note:

Note-7-10

the grey

Le Territoire des Loups

Réalisé par Joe Carnahan

Avec Liam Neeson, Frank Grillo, Dermot Mulroney,...

Date de Sortie: 29 Février 2012
Genre: Drame, Action, Aventure

Synopsis: Comme beaucoup de ceux qui choisissent de vivre au fin fond de l’Alaska, John Ottway a quelque chose à fuir. De sa vie d’avant, il garde le souvenir d’une femme, une photo qu’il tient toujours contre lui, et beaucoup de regrets.
Désormais, il travaille pour une compagnie pétrolière et protège les employés des forages contre les attaques des animaux sauvages.
Lorsque le vol vers Anchorage qu’il prend avec ses collègues s’écrase dans l’immensité du Grand Nord, les rares survivants savent qu’ils n’ont que peu de chances de s’en sortir. Personne ne les trouvera et les loups les ont déjà repérés. Ottway est convaincu que le salut est dans le mouvement et que la forêt offrira un meilleur abri. Mais tous ses compagnons d’infortune ne sont pas de son avis et aux dangers que la nature impose, s’ajoutent les tensions et les erreurs des hommes. Eliminés par leurs blessures, le froid, les prédateurs ou leurs propres limites, les survivants vont mourir un à un. Ottway va tout faire pour survivre avec les derniers, mais quelle raison aurait-il de s’en sortir ?
"Le Territoire des loups" nous entraîne aux confins du monde et d’un homme, à la découverte de ce qu’il y a en chacun de nous…

Articles en rapport avec Thriller

[Critique] Victoria 30 juin 2015

[Critique] Enfant 44 17 avril 2015

[Critique] Dark Places 09 avril 2015

[Critique] Good Kill 06 avril 2015

[Critique] Diversion 24 mars 2015

- Toute la categorie -