[Critique] Yves Saint Laurent

yves saint laurent 2013Presque quatre ans après la mort du grand couturier, le cinéma nous fait découvrir une partie de sa vie, ses créations et l'homme qu'il était. Un biopic intéressant, mais qui n'a pas assez été étoffé.

Yves Saint Laurent était un homme aimant sublimer la femme, mais préférant les hommes. Il a eu des périodes sombres, qu'un public peu averti découvre dans ce film. La mode, l'amour, la dépendance... Voilà de quoi parle le film de Jalil Lespert. Le scénario se limite à certaines périodes de la vie d'Yves, certaines narrées par celui qui fut son compagnon et associé, Pierre Bergé.

Pierre Niney et Guillaume Gallienne sont d'ailleurs les deux atouts d'Yves Saint Laurent. Le premier devient l'homme qu'il incarne. De la gestuelle au ton, en passant par les mimiques, Niney est habité par YSL. On ne voit plus l'acteur, celui qui avait déjà fait ses preuves au cinéma français, mais le grand couturier, décédé quelques années plus tôt. Gallienne, issu comme son partenaire de jeu de la Comédie Française, nous avait déjà bluffé dans son film Les garçons et Guillaume, à table ! Il a ici un rôle de Pierre Bergé, amant d'Yves. Il est appréciable de voir à quel point le casting a travaillé et s'est impliqué pour ce film.

Mais les scénario est trop simple, il survole une partie de la vie de l'homme, tantôt plus précis sur certaines époques, parfois n'en dévoilant pas assez. Ainsi, on passe de Paris au Maroc sans vraiment savoir comment. On ne voit pas le temps qui passe pour Saint Laurent, sauf que rapidement il perd notre intérêt. Son travail est mis de côté, laissant trop d'importance à sa vie de débauche. Sa relation avec Pierre qui s'étiole reste le plus intéressant, on y voit des hommes jaloux, possessifs. Et c'est là que les acteurs poussent leur talent jusqu'au bout.

Il est dommage de voir si peu la couture dans ce biopic, c'était pourtant une des raisons de vivre du protagoniste, comme il le dit à plusieurs reprises. Mais chaque instant où il confectionne, dessine, fait défiler ses créations deviennent un plaisir pour les spectateurs. Nous redécouvrons à l'écran ses plus grandes créations, nous rendant témoins de son succès. Le dernier défilé, le plus beau, celui qui marque l'apogée de sa carrière est aussi celui qui marque la fin du film. Et nous en sommes presque soulagés, Yves Saint Laurent est enfin acclamé comme il se doit, et nous nous pouvons rentrer chez nous. 

yves saint laurent 2013

Un beau film pour un bel homme, interprété à la perfection par Pierre Niney, mais qui ne réussit pas à être totalement captivant. Il se range parmi les autres biopics, celui qu'on ne verra qu'une fois.

Note :

Note-6-10

 

Yves Saint Laurent
Réalisé par Jalil Lespert
Avec Pierre Niney, Guillaume Gallienne, Charlotte Le Bon,...

Date de sortie: 8 janvier 2014

Genre: Drame, biopic

Synopsis: Paris, 1957. A tout juste 21 ans, Yves Saint Laurent est appelé à prendre en main les destinées de la prestigieuse maison de haute couture fondée par Christian Dior, récemment décédé. Lors de son premier défilé triomphal, il fait la connaissance de Pierre Bergé, rencontre qui va bouleverser sa vie. Amants et partenaires en affaires, les deux hommes s’associent trois ans plus tard pour créer la société Yves Saint Laurent. Malgré ses obsessions et ses démons intérieurs, Yves Saint Laurent s’apprête à révolutionner le monde de la mode avec son approche moderne et iconoclaste.

Articles en rapport avec Documentaire/Biopic

[Critique] Love & Mercy 08 juillet 2015

[Critique] Un Incroyable Talent 29 juin 2015

[Critique] Une équipe de rêve 09 juin 2015

[Critique] Selma 09 mars 2015

[Critique] American Sniper 17 février 2015

- Toute la categorie -