[Critique] Love & Mercy

Terminator Genisys 2015L’un des meilleurs groupes de surf music de tous les temps, j’ai nommé les Beach Boys, n’avait jamais eu droit à un film digne de ce nom. C’est désormais chose faite avec « Love and Mercy » de Bill Pohlad, racontant la vie tumultueuse de Brian Wilson, leur leader et génie confronté à ses démons sur plusieurs décennies.

Incarnés par Paul Dano et John Cusack, les deux acteurs racontent le mythe Wilson, entre génie, dépression et maladie. Car l’homme, malgré ses sourires de façade et les tubes iconiques crées avec les Beach Boys, a eu une vie compliquée et pleine de tragédies. Cette plongée dans cet esprit aussi torturé que visionnaire chamboule en même temps qu’elle passionne. Même le temps de trois scènes, assister à la création d’un album aussi mythique et avant-gardiste que Pet Sounds a de quoi donner quelques frissons. Les fans du groupe, en tout cas, adoreront découvrir l’envers du décor de l’enregistrement épique de ce chef d’œuvre.

Saluons également le montage du film, faisant d’habiles transitions entre les différentes époques, souligné par un montage musical que l’on doit à Atticus Ross, compositeur des BO des trois derniers films de David Fincher. On était étonnés de voir un tel mélange, mais il crée une atmosphère inquiétante et efficace, tranchant avec la saveur rétro de la reconstitution de l’époque. On regrettera juste quelques soucis de rythme contrastant avec la vitesse effrénée de certaines séquences.

On pourra finalement regretter que Love and Mercy s’éparpille en chemin, n’arrivant pas vraiment à creuser l’époque surf-music, et préférant mettre en valeur le Brian Wilson soumis à son médecin loin de toute musique. Mais il fallait montrer que la complexité de la vie de Wilson allait au-delà de son rapport torturé à la musique. La fin du film est un happy-end apaisant, à l’image de l’homme trouvant enfin le bonheur après de longues années de souffrance. Imparfait mais proposant des choses intéressantes pour un biopic que l’on attendait plus classique, Love and Mercy est une plongée passionnante dans l’esprit de Brian Wilson. Indispensable pour les fans des Beach Boys, et pour les autres.

Terminator Genisys 2015

Un biopic idéal pour cette saison estivale, où le mythe de Brian Wilson se dévoile de manière bouleversante.

Note :

Note-7-10

 

Love & Mercy
Réalisé par Bill Pohlad
Avec Paul Dano, John Cusack, Elizabeth Banks, Paul Giamatti,...

Date de Sortie: 1er juillet 2015
Genre: Biopic, Musical, Drame

Synopsis: Derrière les mélodies irrésistibles des Beach Boys, il y a Brian Wilson, qu’une enfance compliquée a rendu schizophrène. Paul Dano ressuscite son génie musical, John Cusack ses années noires, et l’histoire d’amour qui le sauvera.