[Test Blu-Ray] Gravity

test blu-ray gravityGravity a eu l'effet d'une bombe pour beaucoup l'année dernière, véritable petite pépite technique, on peut dire que c'est le meilleur film d'espace (en comptant un cosmonaute). Alfonso Cuaron a tellement mis la barre haute que le film rafle de belles récompenses avec dernièrement le Bafta du meilleur film britannique. Il est l'un des grands favoris aux Oscars de cette année et vous comprendrez mieux pourquoi en voyant le film.

Le blu-ray sort aujourd'hui en édition 3D et 2D avec près de 3h de bonus et l'application Second Screen.

Comme on a l'habitude dans les blu-ray, la qualité de l'image est excellente si on a pas un écran trop grand, tout comme la qualité sonore, et permet de profiter du film dans les meilleures conditions. Mais encore une fois les français sont oubliés avec seulement une version audio DVD avec du 5.1. Mais bon Warner est pardonné car le vrai plus est la 3D immersive de ce film, si vous avez le matériel 3D, n'hésitez pas à acheter Gravity même si les autres films en 3D vous ont déçus. Après Avatar, voici l'autre à voir en 3D !!!

Rayon bonus on retrouve le court-métrage Aningaaq, du nom de l’inuit qui dialogue avec le Dr. Stone par fréquence radio. Ce film prometteur qui prolonge l’aventure sur Terre a été réalisé par Jonás Cuarón, le fils d’Alfonso Cuarón, également co-scénariste de Gravity avec son père. Les détenteurs de l’édition Blu-ray et Blu-ray 3D auront quant à eux la chance de découvrir un making-of exceptionnel : Gravity : Contrôle de mission d'1h30, qui offre une plongée saisissante dans les coulisses du film phénomène en revenant sur les étapes-clé de la mise en œuvre du projet : écriture du scénario, premiers défis autour des plans larges et de l’apesanteur, mais aussi l’enjeu des couleurs de l'espace et de la technologie spatiale, le choix des acteurs, avant de conclure sur l’animation finale. Le découpage technique, l’époustouflant travail sur le son et la séquence décisive de l’amerrissage sont également passées au crible pour dévoiler toutes les clés de compréhension des astuces employées pour rendre Gravity si exceptionnel.

Les Bonus en détails :
Copie digitale offerte au format UltraViolet
- "Gravity : contrôle de mission" (HD - 106'36" - VOST)
- "Amerrissage : découpages techniques" (HD - 36'48" - VOST)
"Point de collision : la course à un espace sans débris" raconté par Ed Harris (HD - 22'28" - VOST)
"Aningaaq" : court métrage de Jonás Cuarón (HD - 6'53" - VOST)
Introduction à "Aningaaq" par Alfonso et Jonás Cuarón (HD - 3'16" - VOST)

On finit sur l'application Second Screen qui une nouvelle fois est excellente avec toujours l'accès pour mettre des commentaires à n'importe quel moment du film et voir des commentaires, explications en même que le film. Une application très enrichissante.

Tout simplement Gravity doit sans aucun doute être dans votre bluraythèque pour son film, ses nombreux bonus mais surtout pour sa 3D.

Note :

Note-10-10

blu-ray gravity 2014

Retrouvez la critique : http://blockbustermania.fr/critiques-cinema/cinema-science-fiction/1438-critique-gravity

Les différentes éditions sont disponibles en France depuis le 26 Février 2014. Le DVD est à 20€, le Blu-Ray 2D est à 24,99€ et le Blu-Ray 3D Ultimate Edition à 34,99€.

Le Spot Vidéo

 

Gravity
Réalisé par Alfonso Cuaron
Avec Sandra Bullock, Georges Clooney, Ed Harris

Date de sortie: 23 Octobre 2013

Genre: Science-Fiction

Synopsis:Pour sa première expédition à bord d'une navette spatiale, le docteur Ryan Stone, brillante experte en ingénierie médicale, accompagne l'astronaute chevronné Matt Kowalsky. Mais alors qu'il s'agit apparemment d'une banale sortie dans l'espace, une catastrophe se produit. Lorsque la navette est pulvérisée, Stone et Kowalsky se retrouvent totalement seuls, livrés à eux-mêmes dans l'univers. Le silence assourdissant autour d'eux leur indique qu'ils ont perdu tout contact avec la Terre - et la moindre chance d'être sauvés. Peu à peu, ils cèdent à la panique, d'autant plus qu'à chaque respiration, ils consomment un peu plus les quelques réserves d'oxygène qu'il leur reste. Mais c'est peut-être en s'enfonçant plus loin encore dans l'immensité terrifiante de l'espace qu'ils trouveront le moyen de rentrer sur Terre...