Star Trek Into Darkness: les 9 minutes détailles

startrek2-9minutesAprès un second visionnage du premier volet de Le Hobbit : Un Voyage Inattendu, avec cette fois-ci en IMAX 3D HFR, nous avons pu découvrir en exclusivité un extrait de 9 minutes de Star Trek Into Darkness de J.J. Abrams. Après un bon premier volet, nous voilà face à sa suite qui nous donne un avant goût assez prometteur, mais assez maigre au final, de ce que sera ce prochain opus de la saga Star Trek.

Diffusées en 3D (mais en VF) et en IMAX, ces 9 minutes se divisent en trois segments dont les deux premiers sont extraits des scènes qui ouvriront le long-métrage et le dernier retrouve le premier teaser révélé sur le net il y a peu avec quelques plans en plus et en moins. ATTENTION SPOILERS !!!

La première scène s’ouvre sur un Londres daté de 2259.99, soit près de 2 ans après les évènements du premier film. Les vieux bâtiments de la capitale britannique sont perdus au pied d’énormes buildings futuristes où l'on voit en plus des voitures au design très aérodynamique lévitant à moins d’un mètre du sol. Au petit matin, un couple se réveillent doucement et se rend dans un hôpital pour enfant où une petite fille sommeille dans un lit. On comprend que la jeune fille est loin d'être en bonne santé. Alors que la mère change la peluche de sa fille, le père impuissant laisse s’échapper des larmes et sort prendre l’air sur un balcon. Une voix l’interpelle. C’est un homme (Benedict Cumberbatch), le méchant du film, qui lui affirme qu’il peut sauver sa fille. La scène se termine sur le père demandant à cet inconnu qui il est.

Nous passons ensuite sur une autre planète, Nibiru, une planète recouverte d’une jungle rouge que l’on voit dans le teaser. J.J. Abrams se fait plaisir en reprenant un passage des Aventuriers de l’arche perdue où cette fois le capitaine Kirk (Chris Pine) et le docteur McCoy (Karl Urban) en toges bleues sont poursuivis par des indigènes à la peau blanche et poussiéreuses vêtus de jaune. Sous une pluie de flèches et de sagaies, Kirk explique à McCoy qu’ils sont traqués parce qu’il a subtilisé un artefact à ces indigènes. Le but réel est en fait de les éloigner de leur village, menacé par le volcan qui le surplombe. Au-dessus du cratère, une navette pilotée par Sulu (John Cho) va emmener Spock (Zachary Quinto) déposer un dispositif qui pourra éviter l’explosion. Une fois qu’Uhura (Zoë Saldana) a fini de l’aider à enfiler sa combinaison ignifugée, elle lui souhaite bonne chance et Spock est lâché sur un monticule au milieu des torrents de lave en fusion non sans mal. De leur côté, Kirk et McCoy réussissent à éloigner suffisamment les indigènes de la zone à risque, après diverses intrépides manoeuvres et plongent dans l’océan directement depuis une falaise. Au fond de l’eau, les attend l'Enterprise qui doit rester caché des habitants de la planète. Un beau trait d’humour avec Scotty (Simon Pegg) qui les accueille en se plaignant des conditions aquatiques que subit le vaisseau. Dans le volcan, Spock réussit à activer le dispositif, malheureusement il est impossible de le récupérer. Kirk essaie de réfléchir à un moyen de le ramener à bord, mais Spock est prêt au sacrifice déclarant que « le besoin de beaucoup l’emporte sur celui du petit nombre ». Une phrase qui ne manquera pas de rappeler aux fans les bons souvenirs du deuxième film de la saga, La Colère de Khan. Sur ce, attendant calmement son heure, la silhouette de Spock s’agenouille au milieu du brasier qui commence à exploser de toutes parts.

Nous retrouvons alors le rythme du teaser avec les mêmes répliques de Benedict Cumberbatch avec trois ou quatre plans supplémentaires, notamment un incroyable où un homme en combinaison voltige à toute vitesse dans l’espace au milieu de débris. Après cette image de l’Enterprise qui s’écrase dans la baie de San Francisco suit la question du méchant présente à la fin du teaser japonais qui demande « Jusqu’où iriez-vous pour votre famille? ». Le logo de Star Trek Into Darkness apparaît sur fond noir et cette séquence de 9 minutes s’achève (trop vite).

Réalisé par J.J. Abrams, Star Trek Into Darkness sortira en France le 12 juin 2013 en 3D et IMAX 3D.