[Review TV] Game of Thrones - S04E09 The Watchers on the Wall

game of thrones 4x09Fait rare sur Game of Thrones, cet épisode est centré sur une seule histoire celle sur Jon Snow et la bataille de la Garde de la Nuit contre les Sauvageons. Cet avant-dernier épisode de la quatrième saison se distingue et se vit comme un concentré de pure action.

Mis en scène par le même réalisateur que l’avant-dernier épisode de la deuxième saison (la bataille de Blackwater), The Watchers of the Wall est aussi le plus cher jamais produit pour la série mastodonte de HBO. Plus d’une centaine de figurants, deux hommes “géants” de 2m50 et des centaines d’effets visuels ont servi ce huis clos sanguinolent et fulgurant à Châteaunoir, non exempt de certaines longueurs.

A quoi peut bien ressembler une bataille de cent hommes contre cent mille ? C’est la question qui nous habite dès le début de l’affrontement très déséquilibré entre la Garde de Nuit et les Sauvageons commandés par Mance Rayder. Et le Mur qui jusqu’ici était décrit comme infranchissable n’a en effet jamais paru si faillible. Jon Snow prévient pourtant ses congénères depuis le premier épisode de cette quatrième saison. Les dangers au-delà du Mur sont à leur porte et tout ce que celui-ci est censé contenir hors de portée de la “civilisation” des Sept Couronnes ne demande qu’à exploser.

Entre bravoure et résignation, la centaine d’hommes de la Garde vont mener une bataille perdue d’avance. Tandis que les milliers de Sauvageons et de Thenns accompagnés de Mammouths et de géants s’infiltrent par tous les pores de Châteaunoir, la Garde acculée résiste pourtant. Animés par le mantra de leur leader Ser Allister “Personne n’a jamais fait tomber le Mur”, Jon Snow et ses frères d’armes se démultiplient pour être partout à la fois. Que ce soit aux portes du château, en haut du Mur, à l’entrée du tunnel, ils tiennent bon, et aussi improbable que cela puisse paraître vu son infériorité numérique, la Garde de Nuit domine une bataille qui n’est qu’un commencement.

S’il n’a pas le charisme d’un Tyrion menant la bataille de Blackwater d’une main de maître et qu’il n’est pas un “fucking poet” comme il le dit à Sam, Jon Snow est en tout cas définitivement le meneur d’hommes qui manquait à la Garde de Nuit. Et il est loin de ne “rien savoir” comme le lui disait sa sauvageonne Ygritte et comme elle le lui répétera en souvenir du moment charnel qu’ils avaient partagé dans la grotte. Il sait que leur romance est impossible et qu’elle est là pour le tuer. Pourtant, il ne lui répond que par un sourire ; et le temps s’arrête. La scène au ralenti montrera les derniers instants de la rouquine dans le monde cruel de Game of Thrones. Une parenthèse dans la parenthèse que représente déjà cet épisode.

Une nuit, un endroit, une bataille, The Watchers of the Wall est à part dans la saison. Il se termine au petit matin sur une victoire assombrie par ce qu’elle annonce : la Garde de la Nuit a résisté par miracle aux Sauvageons mais n’a fait que reculer l’attaque et ne tiendra pas une seconde nuit similaire. Frustration, car si le combat ne manquait pas de panache, il n’aura pas pour autant fait avancer véritablement l’intrigue. Quand la lumière du jour pointe, Jon Snow doit toujours accomplir sa tâche de héros. Il quitte ainsi Châteaunoir pour aller mener un combat qui semble tout aussi perdu d’avance, seul contre des milliers d’hommes pour éliminer leur meneur, Mance Rayder.

game of thrones 4x09

Un bon épisode avec une bonne dose d'action et des punchlines de folies mais on sort très frustré surtout quand on voit ce qu'il se passe avec Ygritte.

Note :

Note-8-10

Prochain épisode : 10. The Children - 15 juin 2014

Game of Thrones
Créée par David Benioff, D. B. Weiss en 2011
Avec Peter Dinklage, Kit Harrington, Lena Headey, Emilia Clarke, Nikolaj Coster-Waldau,....

Genre: Fantastique
Saisons: 6, en production
Diffusion: HBO, Canal+, D8


Synopsis: Il y a très longtemps, à une époque oubliée, une force a détruit l'équilibre des saisons. Dans un pays où l'été peut durer plusieurs années et l'hiver toute une vie, des forces sinistres et surnaturelles se pressent aux portes du Royaume des Sept Couronnes. La confrérie de la Garde de Nuit, protégeant le Royaume de toute créature pouvant provenir d'au-delà du Mur protecteur, n'a plus les ressources nécessaires pour assurer la sécurité de tous. Après un été de dix années, un hiver rigoureux s'abat sur le Royaume avec la promesse d'un avenir des plus sombres. Pendant ce temps, complots et rivalités se jouent sur le continent pour s'emparer du Trône de Fer, le symbole du pouvoir absolu.