[Critique Série] Z Nation Saison 1

z nation saison 1Si les zombies ont été toujours présentes dans nos TV et encore plus avec The Walking Dead, d'autres séries font leurs apparitions avec Z Nation qui ressemble étrangement à Shaun of the Dead ou Zombieland, une bonne tranche d'humour sauproudée par de l'action et du découpage de zombies.

Il faut bien comprendre que le Z est là pour les deux sens, Z pour Zombie et série Z donc il est clair qu'il ne faut pas comparer Z Nation avec The Walking Dead. Si la série est nickel dans sa réalisation et ses effets spéciaux en particulier les zombies, on a un peu de mal au début pour décoller, le scénario prend son temps.

Mais si Z Nation est intéressante, c'est par ses multiples acteurs qui paraissent en roue libres alors qu'ils le sont pas. Régulièrement cocasse, l'équipe réussit à rendre chaque drame complètement con, l'absurde marche pas mal même si ils poussent parfois un peu trop loin.

Z Nation n'est clairement pas la série du siècle mais elle permet un vrai moment de détente, où on peut poser son cerveau, si le standard zombie est le même avec son histoire, elle se démarque suffisamment pour ne pas être une enième série "apocalyptique"

Pour finir, pour adhérer il faut savoir entrer dans l'absurde sans problème pour aimer Z Nation et ses folies zombiesques.

z nation saison 1

Z Nation nous offre une première saison décalée dont deux genres le drame post apocalyptique et l'humour se marient assez bien.

Note :

Note-6-10

 

Z Nation
Créée par Karl Schaefer et Craig Engler en 2015
Avec Harold Perrineau, Tom Everett Scott, Kellita Smith, DJ Qualls,...

Genre: Drame, Horreur, Action
Saisons: 2, en production
Diffusion: SyFy, Ciné + Frisson

Synopsis: Trois ans après qu'un virus ait ravagé les Etats-Unis, un seul homme est immunisé contre l'infection. Le futur de l'humanité dépend de lui, mais le terrible secret qu'il cache pourrait mettre en danger l'équipe chargée de le conduire jusqu'en Californie, dans un laboratoire susceptible de développer un vaccin. Le chemin sera long et semé d'embûches...