[Critique Série] Sense8 Saison 1

Sense8 saison 1Si les derniers films des frères Wachowski n'ont pas eu le succès public et critique escompté, force est de reconnaître que le duo a toujours chercher à proposer des histoires originales. En travaillant avec l'auteur de comics Straczynski, le duo propose leur dernière création sur Netflix et se partagent la réalisation avec James McTeigue, assistant réalisateur sur plusieurs films du duo (dont la trilogie Matrix), et Tom Tykwer, qui avait composé la musique et co-réalisé l'excellentissime Cloud Atlas.

Nouveau coup de génie?

Si le synopsis laisse entrevoir une histoire très portée sur la science-fiction et l'action, l'histoire qui est ici racontée est bien plus proche du drame, avec une dimension humaine très prononcée. On y suit en effet le quotidien de ces 8 personnages, de leurs égarements et de leurs victoires dans leur vie de tous les jours, alors que ces connexions se font de plus en plus fortes et récurrentes.

La première force de la série, ce sont ses personnages. S'ils paraissent assez classiques et stéréotypés au premier abord, ils se dévoilent de plus en plus humains et bien moins clichés qu'ils ne le semblent. Leurs relations se développent d'une telle manière que l'ensemble des nouvelles relations se forment avec un naturel assez désarmant.

Cependant, force est de reconnaître que la série met véritablement du temps à démarrer. Si Daredevil n'était pas du tout adapté à un Binge-Watching, dévalorisant ainsi la qualité de la série, c'est exactement l'inverse pour la série des Wachowski. En effet, ce n'est qu'à partir de l'incroyable scène chorale de l'épisode 4, bercée par la musique de 4 Non-Blondes, que le charme de la série opère entièrement, nous donnant l'irrémédiable envie de finir la série le plus rapidement possible, tant les personnages et l'intrigue finissent par nous scotcher.

Sense8 saison 1

Parce que si l'intrigue semble elle aussi assez classique - une organisation cherchant les Sense8 pour des expérimentations - c'est ce que les scénaristes en ont fait qui est exceptionnel, à l'image de la scène d'évasion de Nomi, pleine de rebondissements et particulièrement prenantes, nous permettant de prendre pleinement conscience du potentiel de la série, aussi bien en terme d'action que d'émotions.

Parce que si Sense8 garde une approche humaine, les scènes d'actions sont suffisamment fréquentes pour ne jamais lasser le spectateur de la série chorale qu'il est en train de suivre. La plupart des personnages ont leur propre scène, permettant de ne jamais dévalorisé un personnage. Par ailleurs, on appréciera la dimension politique de plusieurs des personnages. Qu'il s'agisse de l'identité et de la liberté sexuelle, ou de la place de la femme dans la société, la série arrive à offrir des moments intelligents bien loin de ce que plusieurs studios osent timidement à dévoiler dans d'autres séries.

Chose importante à noter : la série a réellement été tournée dans les lieux de la série. L'absence de reconstitution en studio se fait ressentir offrant des paysages particulièrement somptueux resplendissant de sincérité et d'honnêteté. La réalisation est assez classique, n'offrant pas de nouvelles techniques de réalisations que les frères avaient l'habitude de nous offrir. Cependant, on appréciera la réalisation sans faille et sans compromis qui nous est révélé, notamment avec des scènes d'une naturelle brutalité pour de la télévision. La musique est particulièrement réussie, même si elle fait penser à celle de Cloud Atlas sur plusieurs morceaux.

Sense8 saison 1

Sense8 est un véritable coup de coeur, non exempt de défaut, mais qui sont vite oublié tant le charme de la série finit par nous emporter.

Note :

Note-9-10

Sense8
Créée par Andy Wachowski, Lana Wachowski, J. Michael Straczynski
Avec Brian J. Smith, Doona Bae, Tuppence Middleton...

Genre: Drame, Fantastique, Science fiction
Saisons: 1, en production
Diffusion: Netflix


Synopsis: Huit individus éparpillés aux quatre coins du monde sont connectés par une soudaine et violente vision. Désormais liés, ils se retrouvent capables du jour au lendemain de se voir, de se sentir, de s'entendre et de se parler comme s'ils étaient au même endroit, et ainsi accéder aux plus sombres secrets des uns et des autres. Les huit doivent dès lors s'adapter à ce nouveau don, mais aussi comprendre le pourquoi du comment. Fuyant une organisation qui veut les capturer, les tuer ou faire d'eux des cobayes, ils cherchent quelles conséquences ce bouleversement pourrait avoir sur l'humanité.