[Critique Série] White Collar Saison 1

Nous sommes à une époque où les séries policières ont besoin de changer de registre et se mettre un peu plus d'humour et d'intrigues intéressantes pour plaire aux spectateurs. Ceci a déjà commencé depuis quelques années avec des séries comme Castle ou Mentalist.

Mais ici je vais vous parler d'un autre série tout aussi intéressante, White Collar, on suit une équipe du FBI section des Cols Blancs où leurs spécialités est le recouvrement d'objet d'art.

Le retour du Gentleman cambrioleur revisité sous forme d’une série : c’est white collar. L’histoire tourne bien sur autour d’une affaire centrale qui ne se résolvera qu’à la fin de la saison et chaque épisode correspond à une unique affaire qui finit par se résoudre…. Le schéma classique des séries policières me direz-vous. Mais alors, pourquoi White Collar et pas une autre?

Parce que dans cette série, on a Neal Caffrey, LE gentleman cambrioleur par excellence. En effet, Neal est un voleur d’art qui a longtemps échapper aux mains du FBI. Mais un jour, l’agent Burke finit par le mettre derrière les barreaux. Cependant, au bout de quelques années, Neal apprend que l’amour de sa vie, sa fiancée, décide de rompre avec lui à quelques mois de sa libération. Le prisonnier décide donc de s’échapper pour chercher plus d’explications chez sa fiancée. L’agent Burke le retrouve, l’arrête et l’empêche donc d’élucider le grand mystère de la saison 1, à savoir : pourquoi Kate, la fameuse fiancée, a-t-elle disparu ? Ou est-elle ? Comme Neal est super intelligent ( en plus d’être très charmant), il propose un deal au FBI ou, en échange d’apporter sa contribution aux affaires en cours, il a le droit d’etre liberé de prison. C’est là ou tout commence. Neal mène une double vie entre sa recherche de vérité et son travail au FBI, nous émeut avec son amour inconditionnel pour Kate qui a l’air de n’en avoir rien à fiche de lui, nous amuse lorsqu’il résout à la Patrick Jane des affaires FBIiennes et nous charme lorsqu’il sourit ,simplement.

Donc avec une idée de base plutôt originale, faire un duo entre un escroc et un flic. Le fil rouge de l’histoire s’installe petit à petit et on découvre les choses au fur et à mesure. Les intrigues des épisodes sont toujours bien amenées et nous permettent de rester scotchés tout le long. Le développement des personnages se fait petit à petit et tout l’intérêt de la série repose sur les deux principaux. Les interactions entre les deux sont intéressantes et donnent toujours de la matière à créer. Il y a de bons dialogues, de l’humour et quelques notes dramatiques de temps en temps. A noter que l’action est peu présente, mais le spectateur ne s’ennuie jamais. Du côté de la mise en scène, la réalisation de Jeff Eastin reste très discrète mais suffit à nous maintenir dans l’ambiance et dans le rythme. Pour le casting, c’est un sans-faute. Le duo Matthew Bomer, Tim DeKay est parfait et les seconds rôles comme Tiffani Thiessen, Willie Garson et Marsha Thomason sont également convaincants dans leurs rôles.

L'intrigue de cette première saison est somme toute simple mais c'est derrière le développement des personnages que la série prend tout son charme.

Un début qui va crescendo et tant mieux car ça laisse le temps aux personnages d'être approfondies et très intéressants. Derrière les enquêtes sont très sympathiques et on s'ennuit rarement.


Note:

Note-7-10

White Collar
Créée par Jeff Eastin en 2009
Avec Matt Bomer, Tim DeKay, Willie Garson, Tiffani Thiessen,...

Genre: Policier, Drame
Saisons: 5, en production

Synopsis: L'association inattendue entre un agent du FBI et son pire ennemi, un malfaiteur-gentleman qu'il poursuit depuis des années ! Quand Neal Caffrey s'échappe d'une prison de haute sécurité pour retrouver son amour perdu, l'agent du FBI Peter Burke l'arrête à nouveau. Pour éviter de retourner en prison, Neal propose à son rival une solution alternative : sa liberté en échange de son aide pour traquer d'autres criminels...